Historique de la Marche de la Bièvre


 

La Marche de la Bièvre a été créée en 1981 par trois jeunes de 17 ans habitant  la vallée. Ils avaient l’habitude de faire les grandes marches de nuit de 50 km comme Paris - Mantes ou Bourges – Sancerre.  Alors pourquoi pas Paris - les sources de la Bièvre en essayant de suivre au maximum le tracé de la rivière.

La première marche eu lieu en 1982. Trois associations, dont les Amis de la Vallée de la Bièvre (AVB), ont soutenu le  projet avant que ne se crée l’association « la Marche de la Bièvre » qui organise chaque année cette marche afin de faire connaître cette rivière, le mystère de sa partie cachée et le charme de sa vallée  encore verdoyante.

 

Grâce à l’appuis des Amis de la Vallée de la Bièvre, une centaine de marcheurs parcoururent les 45 km de Notre-Dame de Paris à Saint Quentin en Yvelines. Ils récidivèrent au printemps 1984. Les marcheurs de l’époque étaient essentiellement des marcheurs de compétition et des marathoniens qui s’accommodaient de n’importe quel parcours, même sur route.


Pour continuer l’expérience, il fallut trouver des renforts. Ce sont les randonneurs du Trait d’Union de Verrières-le-Buisson (T.U.V.B.) et de la M.J.C. d’Igny qui rejoignirent les A.V.B. début 1985. Une marche de jour  de 25 km fut créée de Bièvres à Versailles , les marcheurs de nuit parcourant 50 km. Une marche d’aurore fut spontanément créée lors des la 7ème et 8ème marche en 1989 et 1990, puis officialisée à la 9ème marche en 1991.


A cette époque, pour une majorité d’organisateurs, la marche de nuit devait être la plus rectiligne possible, avec début d’itinéraire fixe, ignorer tout ce qui pouvait être parcs, jardins, et patrimoines susceptibles d’agrémenter le parcours. Cette marche déclina au profit de l’aurore (150 participants en 1989, 90 en 1992). La question de sa suppression était alors posée.


A partir de la 10ème marche, en 1992, nous empruntâmes la Coulée Verte Atlantique et divers lieux plus attractifs. Politique payante, puisque la marche de nuit repris de la vigueur dès 1994, jusqu’à dépasser les 600 participants depuis la 20ème marche en 2002. En même temps,  son public a évolué : les marcheurs de compétition et marathoniens ont été rejoints par des randonneurs au long cours venant tester leurs capacités, s’accomplir.


Depuis 1986, sous l’impulsion des randonneurs, de nouveaux lieux sont explorés pour ensuite en faire profiter les marcheurs. Seule la tempête de décembre 1999 nous a momentanément freinés. Car la spécificité de notre marche, c’est que chaque année l’itinéraire change, et c’est ce qui plait aux participants qui viennent régulièrement ; chaque année ils font une découverte. Sinon, quel intérêt y aurait-il à refaire chaque année le même trajet ?

 

Des randonneurs et des défenseurs de l’environnement se dévouent chaque année pour réussir cette marche. Aux débuts, avec moins de 500 participants, elle n’a pas souffert des quelques amateurismes et improvisations. Mais nous avons appris à rationaliser notre travail, et aujourd’hui, c’est grâce à une gestion rationnelle et à l'implication de près d'une centaine de bénévoles, que nous pouvons accueillir jusqu’à 2000 participants.    

statistiques
statistiques




Archives : parcours, documents divers, photos, vidéos ...
 
  
Mentions légales                   Gestion du site